Catégories
chroniques hurlantes une

« Plan par Plan » – Last Night in Soho (Edgar Wright, 2021)

Théoricien, critique, professeur de mise en scène à l’ESRA et scénariste, Jean-François Tarnowski a toujours envisagé le cinéma par le prisme de l’affect, un art dont « la finalité ultime (…) est l’émotion dramatique », pour reprendre ses mots. Disparu prématurément en 2005, celui que ses étudiants surnommaient « Tarno » reste l’un des plus […]

Catégories
chroniques hurlantes une

« Plan par Plan » – Les Yeux sans visage (Georges Franju, 1960)

Théoricien, critique, professeur de mise en scène à l’ESRA et scénariste, Jean-François Tarnowski a toujours envisagé le cinéma par le prisme de l’affect, un art dont « la finalité ultime (…) est l’émotion dramatique1 », pour reprendre ses mots. Disparu prématurément en 2005, celui que ses étudiants surnommaient « Tarno » reste l’un des plus […]

Catégories
garage critique sorties une

Critique – Last Night in Soho (Edgar Wright, 2021)

Le critique de cinéma Serge Daney disait qu’il existait certains films dont on pouvait être sûr qu’ils étaient « à l’heure », au sens où ils incarnaient l’air du temps mieux qu’aucun autre de leurs contemporains.  À l’heure où le cinéma de masse, figé et conservateur, écrase l’industrie hollywoodienne de son aliénante domination, la question de la […]

Catégories
Les bulles une

Critique – Le Troisième Oeil, Acte I. La Ville Lumière (Olivier Ledroit, 2021)

« Je crois que la magie est une forme d’art, et que l’art est littéralement magique. L’art, comme la magie, est la science de manipuler les symboles, les mots ou les images, afin de modifier un état de conscience. Ainsi, lancer un charme, c’est charmer avec le verbe, jouer avec les mots, enchanter la conscience des […]

Catégories
garage critique sorties

Critique – Petit Vampire (Joann Sfar, 2020)

À l’image du Petit Prince de Saint-Exupéry – que Joann Sfar avait d’ailleurs adapté en bande dessinée – ou du Peter Pan de J.M. Barrie, Petit Vampire est de ces personnages dont l’innocence est impérissable. Celle-ci permet de questionner les absurdités du monde des adultes, et c’est d’ailleurs en adoptant ce regard volontairement candide que […]