Catégories
garage critique sorties terrestres

Critique – Petit Vampire (Joann Sfar, 2020)

Pour les lecteurs et lectrices de bande dessinée qui ont aujourd’hui la vingtaine, Sfar est un auteur important, ou tout du moins quelqu’un d’incontournable. Fortes de leur succès public et critique, bon nombre de ses bandes dessinées ont progressivement envahi les bibliothèque de collèges et de lycées, accompagnant les quelques avides d’imaginaire pendant toute leur […]

Catégories
garage critique sorties terrestres

Critique – Comment je suis devenu super-héros (Douglas Attal, 2020)

Premier film du réalisateur français Douglas Attal, Comment je suis devenu super-héros pose de nouveau la question de la légitimité de la France à aborder frontalement un genre populaire, et cela au travers de ses seules intentions. Rappelons donc en préambule que le genre du super-héros et du « vigilante » née en grande partie du roman […]

Catégories
garage critique sorties terrestres

Critique – A Dark, Dark Man (Adilkhan Yerzhanov, 2020)

Bekzat est un policier contraint de s’occuper d’une affaire d’assassinat d’un orphelin. Déjà corrompu malgré son jeune âge, il doit tuer le principal suspect, un homme simple d’esprit soudoyé par un malfaiteur. Une journaliste envoyée par le gouvernement va alors interférer sur cette investigation en imposant sa présence lors de l’enquête. Toujours féru de littérature […]

Catégories
garage critique sorties terrestres

Critique – Drunk (Thomas Vinterberg, 2020)

Présenté comme une ode à la liberté et à l’insouciance face à la morosité aliénante du quotidien, Drunk était une véritable bouffée d’oxygène à l’heure où nous devions mettre nos vies entre parenthèses, et modérer tant bien que mal notre amertume. Après sa très bonne incursion dans le sous-marin Kursk en 2018, le réalisateur danois […]

Catégories
sorties terrestres

Critique – Rebecca (Ben Wheatley, 2020)

Souvent sujets à débats, les films de Ben Wheatley ont au moins le mérite de ne jamais laisser indifférent. Son dernier film ne pouvait déroger à la règle. Et pour cause ! Adapter l’oeuvre de Daphne du Maurier, Rebecca, est un défi de taille. Tout d’abord parce que la proposition romantico-gothique du texte, scindant socialement […]