Catégories
chroniques hurlantes

Edito 2 (novembre 2020) : Pop confinée

Vous en rêviez, et aujourd’hui vous l’avez : un deuxième édito de votre site préféré, pour votre plus grand bonheur ! À bon entendeur, celui-ci sera un poil plus bref que le précédent, que nous vous invitons d’ailleurs à lire et à relire jusqu’à plus soif.

Tous confinés, nous nous sommes bien évidemment demandés ce que nous allions bien pouvoir vous raconter pendant ce mois, privés de l’actualité des sorties cinémas. Qu’à cela ne tienne, nous estimons qu’il y a beaucoup de films et de séries à (re)découvrir sur les plateformes de vidéo à la demande, mais aussi d’autres très belles choses à explorer dans les domaines de la bande dessinée, de la musique, voire peut-être même du jeu-vidéo (si ce n’est pas ce mois-ci, ce sera le mois prochain). Car Le Grand Oculaire embrasse les moindres parcelles de cette pop culture que nous chérissons tant, aussi était-il de son devoir d’appréhender la plupart des médiums artistiques où celle-ci tend à s’exprimer de la façon la plus flamboyante.

Allez, nous sommes gentils, nous vous donnons un aperçu de notre appétissant menu de novembre : pour les hors-d’oeuvre, il y aura entre autres du Guillermo del Toro (Mages et Sorciers, mais pas que), du Genndy Tartakovsky (Primal, mais pas que), du Just Philippot (hehe) et du AC/DC. En entrée, il y aura notamment du Roger Corman et du Ang Lee, quelques uns de leurs films étant disponibles sur Mubi et Carlotta VOD – on vous parlait déjà de ces plate-formes dans notre article qui en référençait neuf indispensables. En plat de résistance, nous vous servirons aussi du Lovecraft génialement dessiné par Gou Tanabe et, joie, du Pascal Laugier (Ils étaient dix, mais pas que…). En digestif, vous prendrez un peu de Bob l’éponge pour vous rincer le gosier, et « last but not least », le dessert suprême : notre David Fincher adoré.

Qu’on se le dise : Mank est le dernier phare d’Alexandrie cinéphile de cette année absolument atroce. Aussi, Le Grand Oculaire voulait marquer le coup, avec plusieurs analyses de son cinéma par quelques uns de nos chroniqueurs endiablés, analyses qui débouleront fin novembre.

Tout un programme donc, qui nous plaît, nous ressemble, et qui, nous en sommes certains, ravira le Grand Oeil de votre esprit curieux et avide de savoir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s